Les pêcheurs, scientifiques et administrations de l’Arc atlantique européen se réunissent pour élaborer des stratégies de gestion des pêches durables

By GEPETO, CC EOS et CCR-S, Wednesday, 5th March 2014 | 0 comments
Filed under: 2014.

Du 25 au 28 mars, Dublin deviendra la scène sur laquelle les Conseils consultatifs régionaux des eaux nord-occidentales et du Sud débattront sur l’avenir de leurs pêcheries. L’événement rassemblera plusieurs organisations de pêcheurs de la côte atlantique, ainsi que des scientifiques et des administrations nationales intéressées par l’élaboration de stratégies de gestion durables pour l’avenir de leurs pêcheries.

L’objectif consiste à mettre en commun les travaux réalisés dans les trois principales pêcheries sélectionnées comme cas d’étude au sein du projet.

GEPETO, à savoir les pêcheries du Golfe de Gascogne, les Pêcheries mixtes ibériques et la Mer Celtique.

Ainsi, chaque Conseil consultatif abordera différents sujets comme les rejets et l’obligation de débarquement, la régionalisation de la prise de décision ou le développement de plans de gestion des pêcheries mixtes, sans oublier de revoir les axes de travail en cours et de présenter les propositions de l’année 2014. En outre, les nouveaux outils de gestion conçus par les partenaires de GEPETO seront présentés et un débat avec les représentants de la Commission européenne aura lieu sur les problèmes soulevés par la nouvelle réforme de la PCP.

Agenda des réunions

Conformément à l’agenda prévu, le Conseil consultatif pour les eaux nord occidentales (NWWAC selon le sigle anglais) se réunira les 25 et 26 mars pour proposer des recommandations sur les aspects clés de la réforme de la PCP, comme la collaboration avec les États membres dans l’élaboration des plans régionaux de gestion. De même, un débat sera organisé sur la mise en œuvre des stratégies de réduction des rejets pour les pêcheries mixtes démersales dans les zones de pêche VI et VII. Parallèlement, des réunions de groupes de travail spécifiques se tiendront sur les pêcheries de l’ouest de l’Écosse, la Mer Celtique (en coordination dans le cas d’étude particulier de GEPETO) et la Mer d’Irlande.

Le CCR-Sud consacrera la matinée du 27 à la réunion du groupe de travail des zones de pêche VIII et IX, impliqué dans les cas d’étude des pêcheries du Golfe de Gascogne et les Pêcheries mixtes ibériques.

Les partenaires du projet GEPETO clôtureront ces journées. Le 26, ils démarreront avec une réunion de coordination et une autre réunion sur le cas d’étude de la Mer Celtique dans le cadre des réunions du NWWAC.

Le 27 au matin, ils participeront aux réunions des cas d’étude des pêcheries du Golfe de Gascogne et les pêcheries mixtes ibériques. Puis dans l’après-midi, seront présentés la version complète de l’Atlas des pêcheries élaboré par l’IFREMER (France) et le travail réalisé dans la définition des unités de gestion, sous la houlette d’AZTI-Tecnalia (Espagne).

Pour finir, le 28, un atelier sera organisé avec la participation de toutes les parties intéressées par la mise en œuvre de plans de gestion à long terme pour 

es pêcheries mixtes. Cette activité sera dirigée par l’IPMA (Portugal) et visera à définir une feuille de route pour l’application de ces plans.

De son côté, la Commission européenne sera représentée par des membres de la DG MARE, qui présenteront au secteur de la pêche la consultation publique sur « l’Élaboration d’un nouveau cadre de mesures techniques dans la PCP réformée ».

Rendez-vous en juillet

Les conclusions du projet GEPETO seront présentées les 8 et 9 juillet à Vigo, lors d’un séminaire final organisé par le Centre technologique de la mer - Fondation CETMAR, coordinateur de cette initiative financée par l’Union européenne. 

Required Fields are displayed as shown

HTML is disabled and your e–mail address won't be published. Comments will be deleted if commenters leave a keyword instead of a name in the name field, if sites linked in the URL field are commercial in nature and not related to the blog, or if the comment simply doesn't add substance to the discussion.